La vente en viager est régie par les articles 1968 et suivants du Code civil. Elle concerne essentiellement des vendeurs assez âgés qui veulent s’assurer un complément de revenus.

Vendre un bien en viager, c’est en transférer la propriété à un tiers qui devra, en compensation, verser une rente au vendeur jusqu’à son décès (viager sur une seule tête), ou jusqu’au décès de la dernière personne vivante (viager sur plusieurs têtes).

 

On peut comparer la rente à une véritable retraite complémentaire.

Le bien peut être vendu libre de toute occupation ou occupé par le vendeur.

La vente est passée devant notaire ce qui garantit la sécurité de l’opération.

Vente en viager